L'ART-THÉRAPIE

 

Nous définissons l'art-thérapie comme un accompagnement thérapeutique par la pratique artistique et créative, dans le but de susciter une transformation vers un mieux-être, soit-il temporaire ou durable. Il est donc question d'intervenir auprès d'un ou plusieurs individus avec des dispositifs propres aux arts mais approchés de manière thérapeutique, pour leur permettre d'identifier et de mobiliser de nouvelles ressources pour avancer un peu plus sur leur chemin. Notre travail, spécifiquement, est de faciliter un bout de ce chemin.

En effet, nous considérons que l'art-thérapie est un processus qui requiert qu'un certain temps lui soit consacré de sorte à atteindre des résultats - une transformation -, mais, du même temps, qu'elle ne peut pas durer indéfiniment. Elle s'inscrit ainsi dans une temporalité et dans un espace.

Nous reconnaissons et maintenons avec fermeté que l'art ne guérit pas. Prétendre du contraire serait mensonger. En revanche, abordé avec une approche thérapeutique pertinente et sensée, l'art permet de travailler sur des problématiques précises et de viser une transformation vers un mieux-être. Il offre des chemins habituellement inexplorés par la thérapie " traditionnelle ".

L'ensemble de l'approche utilisée répond à une démarche scientifique.

LES POSSIBLES

 

Nous acceptons à priori de travailler avec tout type de public et tout type d'institution (écoles, centres pour réfugiés, centres pour personnes porteuses de handicap...). Nous acceptons également de travailler pour/avec des particuliers.

 

En pratique, nous travaillons comme suit :

  • Une première rencontre avec l'institution pour échanger différentes informations sur le projet et avoir déjà une première réflexion sur sa mise en place. Il s'agit d'une phase exploratoire indispensable ;

  • Une séance de rencontre avec les participant·e·s, aux mêmes modalités que l'atelier qui sera mis en place (même jour, même horaire, même lieu...), qui nous permettra d'établir un premier contact, de discuter du projet avec ses bénéficaires, de démystifier la pratique artistique et d'approfondir notre connaissance du public ;

  • Enfin, une seconde rencontre avec l'institution pour que nous puissions proposer un projet concret et établir une convention de partenariat.

Nous travaillerons sur une problématique spécifique, pertinente par rapport au public participant à l'atelier, avec un objectif artistique - le sens de l'atelier - et un objectif thérapeutique - la transformation souhaitée. Il ne s'agit donc pas, ici, d'acquérir des compétences spécifiques (coordination, conscience du schéma corporel, etc.) par le cirque, mais bien de travailler sur une problématique (estime de soi fragile, difficulté à entrer en contact...).

 

L’atelier en lui-même devra avoir une fréquence régulière, avec un minimum de douze séances et un maximum de trente séances (soit une année académique). Les séances devront durer minimum 50 minutes et maximum 2h, en fonction des possibilités de l’institution et du public ainsi que de la cohérence par rapport aux objectifs.

Il est attendu que les participant·e·s s’engagent de manière régulière et active et soient à tout le moins les mêmes du début à la fin de l’atelier, sauf accord préalable différent (par exemple pour les services qui accueillent leur public pour des périodes brèves).

Nous travaillons exclusivement avec des art-thérapeutes certifiés.

RÉFÉRENCES

 

Tout au long de nos ateliers d'art-thérapie, nous nous basons sur le Code de déontologie de l'artiste intervenant en milieux d'accueil, d'aide et de soins.

Nous nous référons également aux principes de bienveillance et d'empathie de l'approche développée par Carl Rogers.

Enfin, nous utilisons une pédagogie active, c'est-à-dire une pédagogie qui vise à rendre l'apprenant·e acteur ou actrice de ses propres apprentissages. Nous faisons donc appel à un apprentissage par l'expérience et par la collaboration.

Nous nous retrouvons particulièrement dans certains des concepts de la pédagogie Montessori, à savoir la liberté et le respect du rythme de chacun·e, ainsi que dans certains des concepts de la pédagogie Steiner, et tout particulièrement la confiance en l'autonomie de l'individu.

Tout va bien.

LANGLOIS Hervé

phil-libère asbl

0477/38.91.32

(merci de laisser un message si nous sommes indisponibles)

contact@phillibere.com

6030 Marchienne-au-Pont

Belgique

N°0634.862.624

©Phil-libère asbl 2015